… un homme qui demande pardon aux femmes…

« Pardon aux Hommes »

de Mirana Faith

 

Ma réponse :

« Pardon aux femmes »

(pour un élargissement de la conscience collective)

Au nom de la gente masculine et de moi-même, je demande pardon aux femmes, au féminin blessé.

On parle tellement souvent dans les milieux spirituels du féminin blessé. Je rencontre dans mes séances de plus en plus de femmes poussées à trouver un bourreau ressemblant aux schémas qu’elles connaissent depuis toutes petites. Et elles ont peur d’elles-mêmes….

… de ne pas satisfaire l’homme, de ne pas être à la hauteur, de décevoir le père ou de mal faire avec le fils. Alors au nom de moi-même et de la gente masculine, je demande pardon aux femmes qui ont été malmenées par un homme. Elles ont peut-être subi des violences par un homme perdu et sans moyens pour gérer ses émotions et sa partie féminine. Un père, un mari, un fils, un patron ou quelqu’un d’autre qui s’est autorisé un abus de pouvoir. Ce qui a pu déboucher sur une humiliation, provoquer une honte ou des terreurs, voire de l’esclavage ou de la maltraitance. Tout ceci peut être d’ordre physique ou psychique, mental, corporel ou spirituel.

Je vous demande pardon de vous avoir malmenées chaque fois que j’ai été en position de pouvoir et de force. Mais j’étais certainement séduit ou contrarié, triste et en position de faiblesse émotionnelle et de honte face aux charmes de la femme. Pardon de vous avoir fait croire que vous n’étiez que des objets de satisfaction pour le mâle dominant. Vous n’étiez que des femmes qui avaient juste envie d’être belles.

Pardon de vous avoir fait croire que vous

  • étiez moins intelligentes que l’homme et que vous n’étiez pas capables d’assumer des tâches et des fonctions à responsabilités.
  • n’étiez bonnes qu’à élever des enfants, à faire le ménage et l’amour.
  • aviez à charge de servir l’homme mâle pour nous rendre heureux.

Pardon pour tous ceux qui ont fait pire que tout ce qu’on ose dire et écrire sur les femmes victimes durant toute l’histoire de l’humanité. Car ayant fait ces choses aux femmes, ces hommes n’ont réussi qu’à blesser mortellement leur partie féminine refoulée en eux.

Au nom de la gente masculine et de moi-même, je vous souhaite d’être belles et perspicaces, protectrices de la vie et pleines d’amour. Que vous soyez souples et fortes de caractère, conscientes de vos armes féminines de guérison et prêtes à préparer toutes sortes de nourriture pour la santé de l’humanité. Devenez pleinement vous-mêmes, soyez fidèles à vous-mêmes afin de vous rencontrer…. Ne vous laissez pas décourager et ne vous laissez plus avoir par les mauvaises croyances projetées sur les femmes. Plongez à la rencontre de votre Être profond. Élevez-vous à la hauteur de l’Âme. Éveillez-vous à votre vraie nature ainsi qu’à la lumière du feu de la Conscience. Il est plus important de se trouver que de se perdre. N’ayez plus peur d’être fortes et aimables. Le monde a besoin de votre Amour pour s’élever et se révéler.

A toutes les femmes que j’ai croisées sur ma route.
A celles que je vais rencontrer.
A celles que je ne rencontrerai pas.
A ma sœur, à ma mère.
A la première fille que j’ai embrassée.
A la dernière pour laquelle j’ai pleuré.
A la fille que je n’aurai jamais…

René Stutz, coach holistique

 

2 comments on “… un homme qui demande pardon aux femmes…

  1. Cher René
    Ton message sur la description de la vie de tant de femmes soumisent, souvent inconsciemment, à la gente masculine, me touche très profondément. Cela me mobilise pour parler autour de moi pour que beaucoup d’êtres humains s’intéressent aux conférences-ateliers que tu donneras avec Mme Hasina Christen à Crêt-Bérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *